JeudeMahJong.com les 13 lanternes merveilleuses
 
Page d'accueil  Page d'accueil
Mah-jong, le jeu  Mah-jong, le jeu
Le jeu de mahjong
Présentation
Histoire
Les règles internationales
Règles internationales
Les règles traditionnelles
1 - Contenu du jeu
2 - Installation, le rituel
3 - la partie
4 - faire mah-jong
5 - compléments
6 - décompte des points
Les Grands Jeux - 1
Les Grands Jeux - 2
Autour du mahjong
Les liens
Boutique  Boutique
 
Les Règles du Mah-Jong (3) Déroulement de la partie
Partie en cours

partie en coursPrincipe du jeu

Au premier tour, Vent dominant jette une tuile de son jeu et en annonce oralement la valeur, par exemple « 8 bambou ». Si un joueur peut la prendre pour faire une combinaison, et même si ce n'est pas son tour de jouer, il peut le faire en annonçant  "chow", "pung", "kong", ou "mah-jong". Nous détaillerons ultérieurement.

Si personne ne peut, ou ne souhaite, prendre la tuile écartée, le joueur suivant pioche une tuile au Mur à gauche de la brèche (pas à la Colline!) et écarte celle de son choix en l'annonçant, et ainsi de suite.

Choisissez la règle que vous préférez :

  • Règle chinoise - Toutes les tuiles défaussées restent visibles.
  • Règle japonaise - Lorsqu'un joueur défausse une tuile, il retourne (face cachée) la tuile défaussée par le joueur précédent. Ainsi, il n'y a toujours qu'une tuile visible dans l'Empire Céleste. Par rapport à la règle chinoise, celle-ci requiert un effort de mémorisation supplémentaire. C'est plus difficile, mais beaucoup plus intéressant.

Fin de la manche

La manche s'arrête si :

  • Un joueur fait Mah-Jong.
  • Ou s'il ne reste plus de tuiles à piocher au Mur et que personne n'a fait Mah-Jong. Attention, s'il le Mur est épuisé et même s'il reste des tuiles à la Colline, la partie s'arrête. La Colline ne sert pas à piocher, mais à compenser les Fleurs, les Saisons et les Carrés.

Les combinaisons

Il n'existe que 3 combinaisons : le Chow ou Suite, le Pung ou Brelan et le Kong ou Carré.

Chow de bambous

chow 123 bambouLe Chow ou Suite

Le Chow ou Suite, est un groupe de 3 tuiles de la même série (Cercles, Caractères ou Bambous), dont les valeurs se suivent.

Il n'existe pas de suite de Vents ou de Dragons, même si cette notion existe dans le cadre des Grands Jeux. On parlera alors de Séquence.

pung de dragons rouges

Pung dragons rougesLe Pung ou Brelan

Le Pung ou Brelan, est un groupe de 3 tuiles rigoureusement identiques (Cercles, Caractères, Bambous, Dragons ou Vents).

kong de vents d'Est

kong de vents d'Estle Kong ou Carré

Le Kong ou Carré, est un groupe de 4 tuiles rigoureusement identiques. Sachant qu'hormis les honneurs suprêmes, toutes les tuiles sont en 4 exemplaires (il n'est pas possible de posséder plus de 4 tuiles identiques).

Le Kong compte pour 3 tuiles. Ceci signifie que lorsqu'un joueur possède un Kong, il doit reprendre une tuile à la Colline pour compenser la 4ème du kong qui ne compte pas comme telle dans le décompte des tuiles. Si un joueur possède un Carré entièrement caché (les 4 tuiles identiques proviennent toutes de la ditribution et/ou du Mur), il peut choisir de le déclarer ou pas.

Carré caché annoncé : le joueur pose les 4 tuiles devant lui (hors de la réglette), mais face cachée. Il reçoit en échange une tuile de la Colline par Vent d'Est.

Carré caché non annoncé : le joueur ne reçoit pas de tuile de la Colline. Si la partie s'arrête parce qu'un adversaire fait Mah-Jong, ses 4 tuiles comptent comme Brelan et non comme Carré. Ce peut être un choix délibéré pour consacrer une des 4 tuiles identiques pour former une Suite avec d'autres tuiles.

Mah-jong avec Kong

Mah-jong avec  kong exposéMah-Jong

Mah-jong ordinaire

Pour faire Mah-Jong, il faut posséder 4 combinaisons et 1 paire.

Les combinaisons peuvent être des Suites, des Brelans et des Carrés.

Un Mah-Jong comporte toujours 14 tuiles (les Carrés ou Kong comptant pour 3 tuiles).

Le jeu est terminé et aucune pièce n'est écartée de la main du dernier joueur.

Détails des combinaisons pour faire Mah-Jong »
règles adaptées d'après ©Alexis Beuve et Bertrand Le Roy
 





©Loolaï Productions 2017: